You are currently viewing Comment occuper mon chien à la maison ? – spécial confinement –

Comment occuper mon chien à la maison ? – spécial confinement –

Il est nécessaire pour le bon développement mental et physique de notre chien de le faire se défouler quotidiennement. Il est recommandé de les sortir tous les jours au moins 30 minutes en balade, pour les chiens ne demandant pas d’avantage d’exercice physique (type huskys, chiens de bergers par exemple).

En ces temps particuliers, il est difficile d’assouvir les besoins de dépense de nos poilus comme nous le ferions d’habitude. C’est pourquoi il est indispensable de trouver des alternatives aux balades pour leur permettre d’éliminer leur surplus d’énergie tout en restant à la maison.

Il ne faut pas oublier que nous avons le droit de sortir pour balader nos loulous. Il suffit d’avoir notre attestation de déplacements remplie, et il est préférable de rester près de notre habitation et de ne pas se regrouper.

Il va falloir se creuser la tête pour trouver de quoi occuper nos poilus pendant cette période où nos mouvements sont restreints. La meilleure façon de les dépenser sans les faire courir est par le mental. Plusieurs solutions s’offrent alors à nous. On peut les garder occupés, pour les moments un peu longs dans la journée, surtout pour des chiens qui ont l’habitude de sortir plusieurs fois par jour, ou même d’accompagner leurs humains au travail. Chez nous, ils sont sortis au moins 1 heure par jour en plus d’une séance de travail et d’éducation individuelle, ou d’une séance de cani-cross. Ce n’est donc pas surprenant si je vous dis que, à la maison, on est bien obligés d’occuper le temps autrement. Pour y remédier, nous pouvons utiliser des jeux d’occupations, type Kong, balles à friandises, Pipolino, Magic Mushroom, ou on peut en fabriquer soi-même avec les moyens du bord, comme découper un X dans une balle de tennis pour y introduire des friandises, on encore faire des trous de la taille des croquettes, pour leur permettre de passer, dans une bouteille en plastique ou un tube de PVC. Tous ces jeux sont excellents pour passer le temps et ils permettent à votre chien d’utiliser leur énergie à bon escient en essayant de faire sortir les récompenses. Donner de la nourriture à mâcher à votre chien, comme des oreilles, des sabots, de la peau, des pattes ou des naseaux, l’occupera également un bon moment.

Il va aussi falloir trouver de quoi les dépenser mentalement. Pour cela, il existe plusieurs solutions, que ça soit avec des objets ou des jeux, ou bien en jouant nous-même avec eux :

  • des jeux de stimulation mentale, comme des jeux d’intelligence (cacher une friandise sous une tasse parmi d’autres et demander au chien de trouver quelle tasse est la bonne), des snuffle mat/tapis de fouille que nous pouvons faire nous-même à la maison ( https://www.facebook.com/Canistoria.education/videos/3000203703376259/ ). Il en existe énormément que vous pouvez trouver sur internet.
  • des jeux de recherche, pistage, où on va demander au chien de suivre une piste pour retrouver un objet, un friandise ou même une personne que l’on aura caché au préalable. Cela peut se faire en extérieur comme à l’intérieur.
  • l’apprentissage de nouveaux tours/tricks/astuces est un excellent moyen de les stimuler mentalement, et cela renforce la relation entre le chien et son humain ainsi que la confiance entre eux.
  • le travail des autocontrôles et de la gestion des émotions avec votre chien est une base importante dans l’éducation canine ou pour l’apprentissage de nouveaux tricks. Un chien trop basé sur les émotions sans savoir les gérer ne sera pas apte à se concentrer comme il le faudrait et se montrera impulsif dans les situations où il devrait se contrôler (croiser un chien, une personne, une voiture). Alors munissez-vous de friandises et travailler la patience et le contrôle avec votre poilu.
  • le medical training est une chose que beaucoup de personnes négligent quand elles ont un chien. Papouillez-le dans tous les sens et récompensez-le quand il reste calme. Regardez ses yeux, ses pattes, ses oreilles, sa bouche sans qu’il ne bouge. Il sera alors tellement plus à l’aise la prochaine fois que vous aurez un rendez-vous chez le vétérinaire.

/!\ Attention à la sur-stimulation. Pour un chien qui n’est pas habitué à ce genre d’exercice au quotidien, cela pourra être difficile pour lui quand vous reprendrez un rythme de vie normal (reprise du travail, le chien est seul à la maison la journée). Il faut éviter de trop en faire, ne pas lui donner un exercice tout le temps et lui laisser le temps de se reposer. /!\

Voilà toutes nos astuces pour assurer un environnement sain mentalement pour nos poilus qui, eux aussi, sont obligés de subir les restrictions de déplacements. Nous sommes responsables pour leur bonheur et devons leur assurer un bon équilibre physique et mental, alors amusez-vous avec votre compagnon et partagez-nous vos photos et vidéos de vous en train de tester un de nos conseils.